Développer l’offre de logements

En Maine et Loire, SOLIHA Pays de la Loire s’engage pour le développement d’une offre locative à faible coût et de qualité.

Pays de la Loire

Pour compléter l’offre locative publique, insuffisante sur les secteurs ruraux ou sur les petites villes du département, SOLIHA Pays de la Loire, à travers son Agence immobilière sociale (AIS) a signé deux conventions partenariales qui vont permettre de booster la prospection et la captation de logements privés et prendre en charge les besoins d’accompagnement social des locataires les plus en difficultés.

Entretien avec Pauline Masse, Responsable des activités immobilières solidaires au sein de SOLIHA Pays de la Loire, sur deux dispositifs.

Les deux conventions partenariales viennent d’être signées pour développer l’intermédiation locative sociale et le conventionnement Anah avec ou sans travaux.  Concrètement, quelles sont les missions de SOLIHA ?

Pauline Masse – La première convention signée avec l’État porte à la fois sur la captation, la gestion locative adaptée, l’accompagnement social de locataires les plus en difficultés d’accès au logement.

La seconde avec le Conseil départemental a pour objectif de développer l’Intermédiation locative sociale et le conventionnement Anah, avec ou sans travaux, sur le territoire délégataire du département du Maine et Loire (c’est-à-dire hors Angers Loire Métropole) en proposant des logements à des locataires sous conditions de ressources.

Dans ces cadres, notre mission principale est de capter du logement locatif social dans le parc privé. Pour cela nous menons des actions de communication : conférences de presse, publications dans la presse quotidienne régionale, réunions bailleurs sur les programmes Anah avec les opérateurs, dépôts de plaquettes dans nos réseaux de partenaires, etc. Parallèlement, nous réalisons des missions de prospection en direct vers les bailleurs via Le Bon Coin ou Se Loger.

Lorsqu’un logement est capté, nous vérifions sur place la décence du logement et si des travaux sont nécessaires, nous orientons le propriétaire bailleur vers les services d’accompagnement aux travaux de SOLIHA. C’est également le cas lorsque que nous identifions par exemple d’autres besoins comme des travaux de rénovation énergétique.

Nous réalisons toutes les simulations financières et fiscales du projet et nous informons le bailleur sur les avantages de la gestion locative auquel il a droit en passant par notre AIS : prime intermédiation Anah de 1 000€, sécurisation VISALE : garantie des loyers impayés et dégradations immobilières.

Enfin, nous accompagnons le bailleur jusqu’à la signature de la convention avec ou sans travaux et du mandat de gestion.

Quels sont les avantages de l’Intermédiation locative ?  

En plus des avantages énoncés ci-dessus, le principal argument pour les propriétaires est le dispositif Cosse leur permettant de défiscaliser 85% des loyers.

L’accompagnement social et la gestion sécurisée de leur patrimoine sont néanmoins des leviers importants :

  • L’AIS SOLIHA se charge de trouver des locataires, d’étudier leur dossier, du suivi des encaissements, de la gestion de la bonne tenue du parc locatif en cas de travaux nécessaires, des relances en cas d’impayés, etc.
  • Nos gestionnaires et travailleurs sociaux sont aussi des spécialistes de l’accompagnement social et sont formés régulièrement à la gestion locative sociale. Ils permettent ainsi de faciliter et simplifier la relation propriétaire/locataire. Chaque locataire a un gestionnaire dédié qui peut mobiliser très rapidement un travailleur social si besoin (impayés, gestion budgétaire, entretien du logement…) qui mettra en place des solutions adaptées à chaque situation.

Notre point fort c’est aussi de faire profiter les propriétaires bailleurs de la complémentarité des différents métiers de SOLIHA. En effet, ces derniers « se répondent » les uns aux autres :  un propriétaire accompagné dans son projet de travaux peut être inciter à confier son bien en location à SOLIHA.  Et à l’inverse des propriétaires bailleurs qui travaillent avec SOLIHA depuis plusieurs années peuvent avoir besoin, notamment au moment d’un changement de locataire, de travaux de rénovation énergétique. Dans les deux cas des solutions peuvent être proposées.

Pour les locataires, l’avantage est d’accéder à un logement de qualité à un prix modéré. Rappelons aussi, même si ce n’est pas le levier principal, que les propriétaires bailleurs sont de plus en plus sensibles à la mission d’intérêt générale portée par SOLIHA et qui vise à permettre aux publics fragiles d’accéder au logement. Face à l’accroissement de la précarité en France, sous l’effet de la crise sanitaire et sociale, l’intermédiation locative permet d’investir autrement en alliant sécurité et solidaire.

Cette mobilisation sur le territoire porte-t-elle ses fruits ?

Oui, en Maine et Loire, depuis la création de l’AIS il y a 3 ans, nous avons capté 150 logements et nous gérons aujourd’hui 1 000 logements en Pays de la Loire, avec un fort développement encore à venir.

Quelles sont vos perspectives ?

Pour SOLIHA, la complémentarité de l’offre locative sociale publique, le parc privé constitue un maillon essentiel du parcours résidentiel des ménages notamment au sein du parc à loyer maitrisé encore insuffisant sur le département du Maine et Loire.

Le travail partenarial construit permet aujourd’hui de couvrir une grande partie des Pays de la Loire, contribuant ainsi à apporter plus de solutions habitat confortables et à loyers abordables pour nos concitoyens les plus modestes.

Avec le Conseil départemental, nous avons retravaillé ensemble à une nouvelle convention pour que des moyens supplémentaires soient donnés à la communication et à la prospection. Pour la DDCS 49, la convention est récente (juin 2020), et pour monter en charge, nous recrutons un poste de travailleur social et une prospectrice. Nos partenaires ont bien compris les enjeux de notre travail sur leur territoire.

En Loire Atlantique et en Vendée, les mêmes conventions partenariales existent avec SOLIHA depuis plusieurs années. Et pour les autres départements denla Mayenne et de la Sarthe des échanges sont en cours.

 

Témoignage de Micheline, locataire d’un logement géré par SOLIHA :

Logée en Vendée dans un logement inconfortable, énergivore et cher, Micheline, 59 ans, ne pouvait plus faire face aux charges de loyer et d’énergie de son 2 pièces insalubre. Avec son allocation adulte handicapée, Micheline avait essuyé́ plusieurs refus dans le parc privé avec des loyers trop enlevés et une absence de garant. Une mesure de curatelle avait même enté prononcée, pour la contraindre à̀ économiser les frais de son logement ! Avec un propriétaire qui ne voulait pas faire de travaux et des revenus trop faibles pour trouver ailleurs, le cercle vicieux de la pauvreté́ s’était installé, dont elle ne voyait pas d’issue. Grace au dispositif VISALE développé́ par l’Agence immobilière sociale de SOLIHA, l’horizon s’est éclairci. Plus besoin de garant, un loyer conventionné moins onéreux que son loyer précèdent, une maison avec chambre au calme pour 346 € et, cerise sur le gâteau, dans une commune rurale du Maine et Loire, proche des services et d’une partie de sa famille. Michel X, le propriétaire bailleur solidaire, au-delà des avantages fiscaux, louer via SOLIHA permet de se décharger de l’aspect administratif de la gestion immobilière de son bien en toute sérénité.

 

SOLIHA EN CHIFFRE :

Pays de la Loire

A ce jour, l’association SOLIHA gère un parc de 150 logements en Maine-et-Loire et près de 1 000 logements dans la région des Pays de la Loire. SOLIHA a ainsi permis à 220 habitants de l’Anjou, dans le cadre de conventions avec l’État et le Département de Maine-et-Loire, d’accéder ou de se maintenir dans le logement.

Au niveau national

Les Agences immobilières sociales SOLIHA sont des associations professionnelles spécialisées dans la gestion immobilière sociale. Leur vocation est de mobiliser le parc privé, communal ou encore social, pour favoriser l’insertion des ménages fragiles ou modestes. Elles répondent aux besoins des collectivités locales pour développer une offre locative sociale adaptée à chaque territoire.

Avec 30 340 logements sociaux gérés et près de 90% du territoire couvert, y compris dans les Outre-Mer, le Mouvement SOLIHA est un des principaux acteurs de la gestion locative sociale. Son activité en matière de gestion locative sociale s’étend progressivement avec notamment l’inauguration d’une nouvelle AIS dans les Vosges en février 2021 et un projet en cours en Meurthe et Moselle.


Contacts :

  • Pauline Masse – Responsable Activités immobilières solidaires- SOLIHA PAYS DE LA LOIRE p.masse@soliha.fr
  • Dorine BRANGET, Chargée de mission gestion locative sociale – Fédération SOLIHA – d.branget@soliha.fr