mayotte-pension-famille

Accompagnement social

La maison relais Tsararano de SOLIHA Mayotte

Outre-mer

Création d’une maison relais de 22 places sur le territoire de Mayotte. Cette maison relais se situe sur le village de Tsararano un des villages qui composent la commune de Dembéni. Seconde commune de l’île, elle constitue, avec la commune de Mamoudzou, la CADEMA communauté d’agglomération dite du Grand Mamoudzou.

Convention pluriannuelle d’objectifs portant sur la période 2019-2021

→ Financements :

  • Investissements FDS 2019 : 126 025 €
  • Equipements FDS 2020 : 36 709 €
  • Fonctionnement DJSCS Mayotte : 74 976 €

ORGANISATION DE LA MAISON

La Maison Relais s’organise sur trois niveaux.

Elle compte 22 places réparties dans 4 appartements :

  • Au RDC – 3 places : un studio PMR pour une personne, indépendant équipé d’une kitchenette, un appartement comptant deux chambres individuelles dont une PMR, organisées dans un appartement proposant une cuisine et un salon collectif ;
  • Au R+1 – 9 places : 6 chambres (3 ch. Ind. – 3 ch. deux pers.) avec salle de douche et WC, un studio avec salle de douche WC et kitchenette, une cuisine et un salon collectif ;
  • Au R+2 – 10 places : 6 chambres (2 ch. Ind. – 4 ch. 2 pers.) avec salle d’eau et WC, organisée dans deux appartements indépendant disposant chacun d’une cuisine et d’un salon collectif ;
  • Au RDC, un bureau d’accueil permet aux personnels de SOLIHA d’assurer la gestion locative de la structure, l’accueil individuel des résidents, le suivi de la vie de la structure et la préparation de l’animation du lieu.

 

PUBLICS BÉNÉFICAIRES

Toute personne seule, homme et femme majeurs, qui, pour une raison ou une autre ont rencontrés une difficulté à s’insérer dans le tissu social. Toute personne en situation d’isolement d’exclusion ou de fragilité, ayant un faible niveau de ressources : allocataires de l’AAH, du RSA, ou ayant les revenus très faibles.

Afin de tenir compte de la réalité sociale mahoraise, les personnes peuvent être résidentes avec un ou deux enfants en bas-âge ou moins de 6 ans. Quatre mesures d’ALT ont été fléchées pour deux chambres simples et deux chambres doubles afin de permettre aux personnes d’accéder à l’établissement malgré des droits non ouverts  et dont les ressources financières ne permettent pas d’assumer le mois de caution et le premier mois de redevance.

 

ACTEURS IMPLIQUÉS SUR LE DISPOSITIF

L’équipe SOLIHA Mayotte (agent sociale, chargés de gestion locative, animateur, directrice…)

PARTENAIRES :

  • DJSCS, financeur,
  • La Croix Rouge, porteur du SIAO sur le territoire,
  • CCAS, UTAS, prescripteurs,
  • Opérateurs des dispositifs d’hébergement d’urgence, prescripteurs.

 

DEPUIS L’OUVERTURE…

Les 10 premières places ont été livrées en novembre 2019. Un volant de 9 places supplémentaires ont été livrées le 1er septembre 2020.

4 bénéficiaires ont résidé dans la Maison Relais. À ce jour, 2 bénéficiaires cohabitent dans l’un des appartements du R+2.

La mise en œuvre des travaux est complexe ; la problématique COVID n’a pas simplifié les choses.

Pour des raisons de sécurité, les enfants ne feront leur entrée dans la maison qu’une fois les travaux terminés.

 

UN PROJET À DIMENSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

SOLIHA Mayotte accompagne les petits entrepreneurs à officialiser leur activité professionnelle et produire des documents recevables pour un dossier de demande de financement.