convention-eclat-chartres-soliha

Favoriser le maintien à domicile

Agir pour les seniors, signature de la 5ème convention de partenariat ECLAT

Centre-Val de Loire

5° site ECLAT mené au niveau national dans le cadre de l’expérimentation conduite par la CNAV et la Fédération. Agir pour les seniors en matière d’habitat, de transports et de mobilité, de lien social et de lutte contre l’isolement.

Le 3 septembre dernier en présence de M. Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, des représentants du CCAS, de la CARSAT et de la CNAV, de la MSA, de l’Anah, d’Action Logement, du bailleur social Chartres Métropole Habitat et de Mme Diane Leseigneur, présidente de SOLIHA Normandie Seine et de son équipe a été signée une convention ECLAT contenant 18 actions à mener en 2 ans sur le commune de Chartes et ses environs.

Cette convention est le fruit d’un travail mené, d’une part, au niveau local, par l’agence d’Eure-et-Loir de l’association SOLIHA, le service d’Action sociale de la CARSAT et les services de la Ville et du CCAS, et d’autre part au niveau national, par un Comité de pilotage réunissant les 3 sites (les 2 autres étant Roubaix et Toulouse), la CNAV et la Fédération SOLIHA.

Elle concrétise les éléments de diagnostic qu’avait fourni l’association suite à une analyse des données statistiques, d’entretiens menés auprès de professionnels et d’une enquête faite auprès de personnes âgées sur le conditions d’habitat des seniors à Chartres. La dynamique impulsée par cette étude a permis dans un deuxième temps de proposer des pistes d’action qui ont été traduites par l’élaboration de 18 actions indiquées dans la convention.

Parmi elles, notons que 9 impliquent dans leur mise en œuvre l’association SOLIHA, qui va pouvoir déployer notamment une action véritablement innovante dans le cadre d’un atelier « Vis ma vie de senior » qui s’adresse aux aidants professionnels. Il s’agit par le truchement d’un simulateur de vieillissement de sensibiliser les intervenants sur la nécessité d’adapter leur pratique aux difficultés de ces personnes. Cette action sera animée par l’ergothérapeute de l’association. Sont joints la fiche de l’action et le devis pour l’acquisition de ce matériel pédagogique.

SOLIHA s’est aussi vu confier une mission d’accompagnement du programme ECLAT pour s’assurer de la mise en œuvre effective des actions qui vont être financées via cette convention.

Après les conventions ECLAT d’Audincourt (Doubs) Caen-la-Mer (Calvados), de l’agglomération de Châlons-en-Champagne (Marne), du Moule (Guadeloupe), d’autres sont prévues d’ici fi septembre sur Roubaix (Nord) et Toulouse (Haute-Garonne).

De son côté, la Fédération a lancé un Groupe de travail afin de capitaliser sur les 7 sites le travail engagé dans l’optique de positionner les autres associations sur les démarches ECLAT qui vont être bientôt généralisées via des appels à projet (a priori) par les CARSAT.

Photographie © L’Echo Républicain