21-Juin-2021 -

Une activité de haut niveau en 2020 malgré la crise sanitaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 21 juin 2021

 

SOLIHA : UNE ACTIVITÉ DE HAUT NIVEAU EN 2020 MALGRÉ LA CRISE SANITAIRE

La Fédération SOLIHA a tenu, le mercredi 16 juin 2021, son Assemblée générale, qui a rassemblé plus de 120 participants. Elle a été l’occasion de mettre un coup de projecteur sur l’activité de ses 145 organismes et d’échanger avec Mickaël NOGAL, rapporteur du Titre IV Se Loger du projet de loi « Climat et résilience ».

 

UNE ACTIVITÉ SOLIHA EN 2020 DE HAUT NIVEAU
[Rapport d’activité 2020 et Plaquette chiffres clés 2020]

Les « chiffres clés » 2020 soulignent les remarquables résilience et la pugnacité des 145 organismes SOLIHA, malgré le contexte de crise sanitaire et social. Les 3 100 salariés SOLIHA ont accompagné plus de 170 000 ménages. Le chiffre d’affaire du Mouvement reste au même niveau que celui de 2019 avec 270 millions d’€. En 2020, SOLIHA a permis :

  • Transformation du parc de logement : 126.400 ménages accompagnés

71 100 ménages modestes et très modestes ont été accompagnés par les équipes de SOLIHA dans leur projet de réhabilitation. Ces travaux concernent la rénovation énergétique (34 000 logements), l’adaptation de l’habitat des seniors (32 300 logements) et le traitement de l’habitat indigne (4 700 logements). Par ailleurs, les équipes SOLIHA ont accompagné 1 000 copropriétés dans leur projet de requalification, soit 55 300 ménages.

  • Revitalisation des cœurs de ville : 2.700 programmes animés par les équipes SOLIHA

2.700 programmes (+ 11 % par rapport à 2019) ont été animés par SOLIHA pour le compte de collectivités territoriales. L’objectif est de redynamiser les cœurs de ville et redonner de l’attractivité à leur territoire, de revitaliser des quartiers entiers, souvent très dégradés.

  • Logement d’abord : 32.000 logements sociaux gérés, plus d’un millier de logements en programmation, plus de 45.000 ménages ont bénéficié d’un accompagnement social

Le réseau SOLIHA gère plus de 32 000 logements à loyers abordables : 18 680 logements en intermédiation locative, 9 660 logements dont SOLIHA est propriétaire et 3 720 places en structures collectives. En 2020, le réseau a produit 320 logements sociaux et en a, aujourd’hui, plus de 1.000 en programmation. Enfin, plus de 45 000 ménages ont bénéficié de l’accompagnement social des équipes de SOLIHA. Les ménages logés sont pour près de 70 % des personnes seules ou des familles monoparentales, 46 % sont demandeurs d’emploi ou occupent un emploi précaire.

 

LES ÉQUIPES SOLIHA MOBILISÉES PAR LES POUVOIRS PUBLICS EN CAS D’URGENCE

Un focus a été fait sur l’intervention SOLIHA en situation d’urgence, démontrant l’agilité des équipes et leur capacité à agir dans la « dentelle ».

  • Suite à la tempête Alex, l’équipe de SOLIHA Alpes-Maritimes a été mobilisée pour accompagner les familles sinistrées de la Vallée de Roya. Cette opération a permis de reloger en urgence 63 familles dans des logements spécialement aménagés ;
  • A Mayotte, SOLIHA intervient dans une situation d’extrême urgence pour reloger les ménages du bidonville de talus-Majicavo, confrontés à des risques sanitaires et naturels. L’association accompagne les habitants concernés tout au long de cette opération de façon à favoriser leur insertion sociale.

Pour rappel, le Mouvement SOLIHA agit depuis plusieurs années aux côtés des services de l’État, des collectivités et des familles sinistrés pour gérer dans l’urgence les conséquences des catastrophes naturelles, technologiques ou industrielles sur les personnes et leur habitat (drame de la rue d’Aubagne, tempête Xinthia en Vendée, explosion de l’usine d’AZF à Toulouse, inondations dans le Var ou plus récemment dans les Alpes Maritimes, etc.)

 

ÉCHANGES AVEC MICKAËL NOGAL, DÉPUTÉ DE HAUTE GARONNE, RAPPORTEUR DU TITRE IV DU PROJET DE LOI « CLIMAT ET RÉSILIENCE », PRÉSIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE L’HABITAT

L’Assemblée générale a été l’occasion d’un échange franc et direct avec Mickaël Nogal sur le projet de loi « Climat et résilience » et plus largement sur les enjeux de massification de la rénovation énergétique.

Mickaël Nogal a souligné la « nécessité de penser la rénovation énergétique à 360° » en contribuant à « plus de justice sociale, en n’oubliant personne ». Il a rappelé les trois leviers indispensables à une massification de la rénovation énergétique de qualité :

  • Garantir un accès à l’information de bon niveau à tous les concitoyens, en métropole comme dans les Outre-mer, dans les grandes agglomérations comme dans les territoires ruraux ;
  • Inscrire dans le droit la notion d’accompagnement, en s’appuyant sur le rapport Sichel et sa proposition de « monaccompagnateur rénov ». Il faut s’appuyer sur un agrément, « comme c’est aujourd’hui le cas pour SOLIHA » ;
  • Reposer la question du financement en mettant en cohérence les différents dispositifs nationaux et locaux, les certificats d’économie d’énergie, avec l’objectif de réduire le reste à charge des ménages les plus modestes.

Les participants ont également interpellé Mickaël Nogal sur les dispositifs relatifs à l’interdiction de mise en location progressive des logements en étiquettes F, G et E. Mickaël Nogal a souligné que les locataires cumulaient loyers et parfois des charges trop élevées. Il faut donc mettre ce parc de logements en progrès. Il a ajouté que des réflexions étaient en cours pour proposer aux propriétaires bailleurs des outils incitatifs pour rénover énergétiquement leur logement.

Enfin, il a rappelé les travaux et réflexion en cours au sein du Conseil national de l’habitat « qui viennent nourrir les politiques publiques » et annoncé la création d’un groupe de travail sur l’habitat en Outre-mer qui associera la Fédération SOLIHA.

 

Contact presse :
Naziha Nhari
Coordinatrice communication
n.nhari@soliha.fr
06 38 38 37 73