28-Jan-2021 -

#BellesHistoiresSOLIHA – janvier 2021

Les vœux du Mouvement SOLIHA ne s’arrêtent pas au 31 janvier 2021, SOLIHA est présent au quotidien pour apporter des solutions adaptées  à chaque personne et territoire accompagné. Nous souhaitons pour 2021, nous engager avec la même ferveur pour continuer ensemble à accompagner les plus fragiles pour écrire le début de belles histoires.
Découvrir le témoigne de Catherine, jeune voyageuse hippomobile.

 

Découvrez la Belle Histoire de janvier avec Catherine, dite Bisou.

Accompagner Catherine (dite Bisou), jeune voyageuse hippomobile de 19 ans résidant dans le Calvados dans son parcours d’insertion sociale et professionnelle

Je connais SOLIHA par le centre social itinérant qui vient souvent nous voir pour faire des activités et des sorties, que je fais tout le temps car on s’amuse, ça nous occupe et on apprend des choses et mes frères et sœurs adorent, ça leur donne le sourire.

 

J’avais 15 ans, je m’occupais de mes frères et sœurs et j’avais envie de faire autre chose, je cherchais des heures de baby-sitting pour gagner un peu d’argent de poche et avoir d’autres expériences. Mémona, la référente famille de SOLIHA Territoires en Normandie, m’a aidée à faire des annonces qu’on a mis dans les magasins de la commune.

Aujourd’hui, j’ai 19 ans, je vis toujours avec ma famille en roulotte. Je voulais faire une formation et passer mon permis. SOLIHA m’a parlé de la Mission Locale, on y est allé ensemble. Là-bas on m’a proposé une formation « Lire écrire compter » que j’ai suivi à Lisieux.

Aujourd’hui je cherche des stages en restauration mais comme j’ai deux tendinites importantes à l’épaule et au poignet le médecin a dit qu’il fallait absolument que je les soigne avant sinon ce serait compliqué pour moi et que ça empirerait. Là j’ai passé mon code que j’ai eu et maintenant je fais la conduite.

Grâce à SOLIHA je sais prendre le train seule, ce qui m’a rendue autonome pour aller à ma formation. J’ai appris à me présenter lors de rendez-vous.

Quand j’ai eu des soucis de santé, la médiatrice s’est occupée de moi, m’a accompagnée afin de me soigner. On a trouvé un médecin traitant, on a vu des spécialistes, fait des radios, des échographies des prises de sang. J’avais mal aux dents depuis longtemps avec souvent des abcès, maintenant c’est fini, je n’ai plus de souffrances.

La médiatrice m’a fait un dossier que pour moi ou je range mes papiers comme ça j’apprends à être ordonnée.  Comme ça je suis plus dans « comment on dit ? oui autonome ». En fait j’ai gagné de la confiance pour moi dans ce que je peux faire et on a d’autres projets à faire avec SOLIHA.

SOLIHA m’aide souvent pour faire des papiers comme la pièce d’identité, la carte vitale, faire un cv, rechercher des stages et comment faire, prendre soin de moi. Moi ce que j’aime bien avec eux c’est qu’ils m’aident mais ils m’apprennent à faire les choses toute seule en étant à côté de moi. Ben au début j’étais timide ou je pouvais avoir honte parce que je trouvais que je ne parlais pas bien le bon français. Maintenant par exemple j’arrive à me présenter toute seule aux rdv ou à en prendre.  »

 

 

Le Mouvement SOLIHA multiplie les actions en direction des Gens du voyage

Plus de 20 associations SOLIHA mènent plus de 120 actions en France à destination des Gens du voyage, dont :

  • la gestion d’aires d’accueils et de centres sociaux itinérants,
  • la gestion et la médiation sur les aires de grand passage,
  • des études et appuis aux collectivités pour les plans d’actions à destination des Gens du voyage,
  • des MOUS de sédentarisation, et de construction de logements d’insertion spécifiques,
  • etc.

L’objectif de SOLIHA est de trouver les solutions les plus adaptées aux envies d’habiter des familles accompagnées : terrains familiaux, habitats spécifiques… en portant une attention particulière à l’accompagnement social.

Cet accompagnement se repose sur une réflexion globale permettant aussi de traiter les sujets tels que : la santé, l’autonomisation à la vie sociale, la scolarisation, etc.

EN CHIFFRES :

Le Mouvement SOLIHA recense plus de 450 travailleurs sociaux.  En 2019, ce sont 38 155 ménages qui ont bénéficié d’un accompagnement social.

Vos contacts :