7-Avr-2017 -

Élections Présidentielles et législatives 2017

4 propositions du Mouvement SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, pour une politique de l’habitat privé solidaire

1. Une loi de programmation pluriannuelle
2. Des politiques de l’habitat territorialisées
3. Donner à chacun la possibilité d’accéder à un logement abordable
4. Permettre à chacun de pouvoir se maintenir dans un logement décent et adapté à ses besoins, économe en énergie et compatible avec ses revenus

Télécharger les 4 propositions


L’habitat doit être au coeur des politiques publiques en raison de ses interactions sociales, économiques et environnementales majeures

L’habitat est un enjeu de cohésion sociale majeur. Vivre en société, c’est d’abord avoir un toit, un logement pour abriter sa famille, permettre à ses enfants de s’épanouir. C’est vivre dans un logement adapté à ses besoins, décent, économe en énergie et compatible avec ses ressources. C’est vivre dans un quartier qui fait société avec ses services, ses commerces, ses équipements et ses transports pour gagner son lieu de travail, c’est vivre avec les autres.

L’habitat est un enjeu économique majeur. Les dépenses totales liées au logement pèsent 22,5 % du produit intérieur brut. Le logement absorbe 27 % en moyenne du revenu des ménages et jusqu’à 50 % pour les ménages les plus pauvres.

L’habitat est un enjeu environnemental majeur. L’habitat résidentiel et le tertiaire sont responsables de 20 % des émissions de gaz à effet de serre. Les émissions des ménages, regroupant celles liées au transport et à l’habitat, représentent un tiers des émissions nationales.

En 2017, bien se loger reste un défi !

4 millions de personnes sont mal logés, dont 143.000 sont sans domicile fixe, 643.000 hébergées chez un tiers et 2 millions vivent en privation de confort.

12,1 millions de personnes sont fragilisées par rapport au logement. 132.000 décisions d’expulsion locative pour causes d’impayés de loyers ont été prononcées. Un million de personnes vit dans une copropriété en difficulté, 3.6 millions ont subi le froid et 5,7 millions sont en situation d’effort financier excessif.

La France doit relever 4 grands enjeux

La transition énergétique. La France compte 7,4 millions de passoires thermiques, dont 2,6 millions sont occupées par des ménages très modestes. Ces personnes vivent dans un confort insuffisant et dans la privation. Cette situation grève leur pouvoir d’achat, peut générer des problèmes de santé et induit des émissions de gaz à effet de serre.

La transition démographique. En 2060, la France comptera près de 12 millions de plus de 75 ans. 8 français sur 10 souhaitent rester chez eux. 2 millions de ménages ont besoin d’adapter leur logement pour répondre à une situation de perte d’autonomie.

La précarisation de la population. Depuis les années 2000, il y a eu déconnexion entre le prix des logements et le budget des ménages. Le logement est devenu un facteur d’inégalité sociale majeur. Cela met en péril la capacité des ménages modestes à se maintenir dans leur logement.

Les inégalités territoriales. La cherté des loyers dans les zones tendues, la pénurie de foncier disponible, le manque de services et d’équipement dans les zones rurales et périurbaines, la fréquence de l’habitat indigne dans les Outre-mer, détériorent les conditions d’habitat de ces populations, fragilisent la cohésion sociale.

Le rôle social du parc privé

Le parc privé occupe une place particulière. Il regroupe 80% des résidences principales (soit près de 20 millions de logements) accueille 65 % des ménages qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Cela souligne les besoins de solvabilité des ménages propriétaires pour l’amélioration de leur logement et la nécessité de développer son rôle dans l’accueil des plus modestes avec l’engagement de propriétaires-bailleurs solidaires.

Lire la suite…

En réponse aux propositions de SOLIHA, plusieurs candidats ont répondu :
– Le 11 avril 2017, réponse de Véronique Laroche pour Lutte Ouvrière à télécharger ici
– Le 18 avril 2017, réponse de Benoît Hamon, Fatima Yadani et Alexis Bachelay à télécharger ici