9-Fév-2021 -

Lancement de la TASK FORCE rénovation énergétique

La « TASK FORCE » rénovation énergétique des bâtiments »

Le 15 janvier dernier a été lancée la « TASK FORCE rénovation énergétique des bâtiments ». Cette mission a été confiée par Emmanuelle Wargon, ministre du Logement et Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, à Olivier SICHEL, Directeur général délégué de la Caisse des dépôts.

La lettre de mission précise qu’il s’agit d’éradiquer les 4,8 millions de passoires énergétiques dés 2028, et plus largement, d’aller vers la neutralité carbone du parc de logements en 2050. De fait, la convention citoyenne du climat attend des obligations, il faut donc trouver des solutions d’accompagnement et de financement pour les ménages, notamment les plus modestes, pour qu’ils puissent faire face à ces obligations. De fait, chacun se souvient des impacts sociaux de la taxe carbone. La lettre de mission précise :

« Ces pistes pourront s’appuyer sur l’existant en vue de susciter des synergies entre les différents acteurs. Elles pourront aussi examiner la pertinence de faire émerger des solutions alternatives, telles des offres intégrées et clés en main. »

L’engagement de SOLIHA, Solidaires pour l’habitat

SOLIHA dont le cœur de métier historique est l’accompagnement des ménages modestes dans leur projet de rénovation va partager son expérience et proposer des solutions. De fait, toutes les structures SOLIHA sont agréées par l’État pour l’ingénierie sociale, financière et technique. Ses 2800 salariés, conseillers habitat, thermiciens, conseillères en économie sociale et familiale, chargé d’opérations, s’emploient à déployer bienveillance et expertise pour accompagner les ménages de A à Z dans le projet de rénovation énergétique de leur logement. Et ça marche :

« puisque depuis 2011, les équipes SOLIHA peuvent mettre à son actif la rénovation énergétique de plus de 250.000 logements, dont 85 % pour des ménages très modestes. »

Pour autant, SOLIHA pense qu’il est possible de faire plus et propose 5 pistes de travail :

  1. Reconnaître à sa juste valeur l’accompagnement des ménages, soit le revaloriser de façon significative ;
  2. Revoir subventions et prêts bonifiés à la hausse, puisqu’ il y a priorisation des rénovations globales,
  3. Coordonner les acteurs de terrain de façon à fluidifier le parcours des ménages,
  4. Actualiser la boîte à outils relatives aux propriétaires-bailleurs ; le déficit foncier, par exemple, n’a pas été revu depuis 40 ans !
  5. Associer étroitement à cette politique les collectivités territoriales de plus en plus engagées dans la lutte contre les gaz à effet de serre.

par Michel Pelenc, Directeur Général de la Fédération SOLIHA