6-Juin-2017 -

Le logement d’abord !

Le nouveau gouvernement s’installe. Le logement, avec l’hébergement, est intégré à un vaste ministère de la cohésion territoriale. Pourquoi pas ? Il s’agit de développer des politiques de l’habitat au plus près des besoins des populations.

Une première rencontre avec le ministère début juin, avec un collectif d’associations, a montré que le gouvernement souhaitait privilégier une politique du « logement d’abord » à une politique d’hébergement d’urgence.

Cette politique d’accès direct au logement s’inscrirait dans un plan quinquennal de 5 ans. L’engagement présidentiel de création de 40 000 places en intermédiation locative, de 10 000 places en pension de familles et d’un effort de construction de logements abordables a été rappelé.

Plus largement, le ministre a noté qu’il convenait de renouveler les politiques publiques pour plus de performance. Il a parlé de changements structurels pour mieux répondre aux enjeux et de la nécessité de politiques de l’habitat qui s’inscrivent dans le temps. Le ministère a également souligné qu’une attention particulière serait portée vers les zones tendues où une politique de l’offre sera encouragée. Et si l’Etat ne peut pas tout, le ministre a rappelé que l’Etat était prêt à se substituer aux collectivités territoriales qui ne feraient pas. Question méthode, le ministère entend conduire un ensemble de réunions avec les associations, les collectivités territoriales et les acteurs du logement. Il souhaite libérer les énergies locales, ce qui peut passer très vite par des expérimentations et des contractualisations rapides. A également été annoncée, pour mi-juillet, une Conférence nationale de cohésion des territoires, visant à préparer des programmes opérationnels, y compris en matière de logement.

Pour sa part, la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, a souligné que l’accent devait aussi être mis sur les moyens, notamment sur l’accompagnement social et a rappelé ses 4 propositions pour une politique de l’habitat privé solidaire :

– Une loi de programmation pluriannuelle
– Des politiques de l’habitat territorialisées
– Chacun doit pouvoir accéder à un logement abordable
– Chacun doit pouvoir se maintenir dans un logement décent et adapté à ses besoins, économe en énergie et compatible avec ses revenus.

En savoir plus

– Consulter les 4 propositions du Mouvement SOLIHA pour une politique de l’habitat privé solidaire.
– Article du Ministère de la Cohésion des territoires à consulter ici
– Communiqué de presse  du Ministère sur la rencontre de Richard Ferrand avec les associations de lutte contre les exclusions sur le thème du « Logement d’abord » à consulter ici

Contact :
Fédération SOLIHA : Michel PELENC – www.soliha.fr/contacter

Crédits photos : Ministre de la Cohésion des territoires

Cet article fait partie de SOLIHA News #2

Vous n’êtes pas encore inscrit ?
Inscription en ligne en cliquant ici
Consulter SOLIHA News #2 : en cliquant ici