1-Juin-2021 -

Solifap et SOLIHA : un partenariat renouvelé contre le mal-logement

Communiqué de presse
Paris, le 1 juin 2021

Solifap et la Fédération SOLIHA renouvellent leur partenariat et renforcent leurs actions dans le domaine de la lutte contre le mal logement

En France, 4.1 millions de personnes sont mal-logées, dont 1 million sont privées de logement personnel, et 12 millions sont concernées par la précarité énergétique.

Sur la base de ce constat, Solifap et SOLIHA ont développé un premier partenariat en 2016. Celui-ci a permis de renforcer les moyens d’agir de chacun et de soutenir les actions de lutte contre le mal-logement portées par les associations SOLIHA. 50 logements ont ainsi pu être produits, et 5 millions d’euros de concours financiers (prêts ou garanties) ont été accordés par Solifap au Mouvement SOLIHA.

Forts de cette alliance réussie, Solifap et SOLIHA réaffirment leur partenariat, pour une durée de 5 ans, autour de trois ambitions partagées :

  • Une mobilisation plus forte en faveur de l’accès des publics précaires à un logement digne et pérenne.
  • La production de nouveaux logements très sociaux via l’activité de maîtrise d’ouvrage d’insertion (MOI).
  • La lutte contre la précarité énergétique grâce à la rénovation énergétique des logements.

Pour Michel Pelenc, directeur général de la Fédération SOLIHA, « l’objectif est de produire ensemble 100 nouveaux logements d’insertion, et de flécher vers les organismes SOLIHA au moins 10 millions d’euros de fonds captés par Solifap auprès de ses partenaires, tant publics que privés ».

Charles Le Gac de Lansalut, Président du directoire de Solifap précise que « cette convention est un levier important pour soutenir les acteurs de la lutte contre le mal logement. Elle permettra à Solifap, en partenariat avec les associations du réseau Soliha de déployer son action au niveau des territoires en renforçant ainsi son impact »

Résolument inscrits dans l’Économie sociale et solidaire, les deux partenaires mobiliseront leurs équipes et tous leurs moyens pour favoriser l’accès des publics précaires à un logement digne et pérenne.

Une illustration du partenariat :

En Vendée, une Caisse d’avance permet de débloquer les projets de travaux des ménages modestes

Si les aides à l’amélioration de l’habitat sont nombreuses, dans les faits la réalisation des projets peut s’avérer compliquée pour les ménages aux revenus les plus modestes. En effet, ces aides ne sont débloquées qu’après l’exécution des travaux. Bien souvent les ménages sont dans l’impossibilité d’avancer les fonds et de démarrer leurs travaux. Pour pallier cette difficulté, SOLIHA Vendée et Solifap ont mis en place une Caisse d’avance. Cette solution permet aujourd’hui de préfinancer le projet de 50 familles par an. Dans le cadre de ce partenariat, plusieurs Caisses d’avance ont ainsi pu voir le jour pour accompagner des ménages dans leurs projets de rénovation énergétique, d’adaptation du logement ou de sortie d’insalubrité. [Lire plus]

 

Contacts presse :