3-Mar-2020 -

Plus de 800 personnes accueillies dans le cadre du programme de Réinstallation des familles réfugiées (2018-2019)

Face à l’ampleur des besoins, le Ministère de l’Intérieur a demandé, à l’été 2018, au Mouvement SOLIHA, de devenir opérateur de la Réinstallation, en plus de son activité de prospection nationale pour le compte des 11 autres opérateurs sociaux de la Réinstallation.

Qu’est-ce que la Réinstallation ?

« La réinstallation consiste à transférer des réfugiés d’un pays d’asile à un autre Etat qui a accepté de les admettre et de leur accorder à terme une résidence permanente. Le HCR est mandaté par son Statut et les résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies pour encourager la réinstallation comme l’une des trois solutions durables. La réinstallation est unique en ce qu’elle constitue la seule solution durable qui implique le transfert de réfugiés d’un pays d’asile vers un pays tiers. Parmi les 17,2 millions de réfugiés relevant de la compétence du HCR dans le monde fin 2016, moins de 1% ont été réinstallés cette année.

Les pays de réinstallation accordent une protection juridique et physique aux réfugiés réinstallés, notamment l’accès aux droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels dans des conditions d’égalité avec les nationaux. »

UNHCR Agence des Nations Unies pour les réfugiés

 

Le Mouvement SOLIHA est devenu Opérateur d’accueil et d’accompagnement social

Dans ce cadre, le Mouvement SOLIHA s’engageait à accueillir, loger et accompagner 500 personnes (soit environ 100 familles) d’ici à décembre 2019.

SOLIHA Ariège, SOLIHA Aveyron, SOLIHA Centre-Val-de-Loire, SOLIHA Haute-Garonne, SOLIHA Jura, SOLIHA Méditerranée, SOLIHA Morbihan, SOLIHA Pays Basque, SOLIHA Pyrénées Béarn Bigorre, SOLIHA Tarn se sont mobilisées.

Au 1er février 2020, 419 personnes soit 77 familles ont intégré un logement sur ces territoires.

66 familles syriennes (soit 367 personnes) et 11 familles subsahariennes (soit 52 personnes) ont été accueillies. Elles comptent 243 enfants. 39 personnes (9,3%) ont entre 18 et 25 ans et 34 (8,1%) entre 15 et 18 ans. La taille des familles est relativement importante : 69% de familles réinstallées via SOLIHA ont au moins 3 enfants (16,5% en France).

L’accompagnement social est global. Il inclut l’ouverture des droits, les questions de santé, de parentalité, de logement et d’accès à l’emploi ou la formation, la scolarisation, l’attention portée à la place des femmes dans le couple et la famille… Les associations SOLIHA ont mobilisé leurs équipes de captation, gestion locative, services techniques, et d’accompagnement social. La préparation à la sortie du dispositif intègre un accompagnement budgétaire et lié au logement, le travail autour du relogement éventuel, ou du glissement de bail. La passation vers les services spécialisés ou de secteur est travaillé dès que possible.

Le volet sanitaire de l’accompagnement est très important. Certaines personnes présentent également des handicaps ou des pathologies à leur arrivée en France. 37 familles ont au moins un de leurs membres touchés par une maladie ou un handicap moyen à lourd. 15 familles ont au moins deux de leurs membres dans ce cas. 4 familles ont entre 3 et 6 (!) membres dans ce cas. Par ailleurs, SOLIHA a accueilli 23 nourrissons et 4 femmes enceintes à leur arrivée.

Mobilisation du parc privé et captation : les AIS au cœur du programme FAMI

La mobilisation et de la gestion du parc privé ou du parc propre des associations SOLIHA pour le compte des autres opérateurs sociaux avait par ailleurs un objectif de 150 logements en France hors DOM-TOM, Corse et Île-de-France.

93 logements ont été captés, permettant à plus de 400 personnes d’être réinstallées, soit en location-sous location soit en bail glissant, soit en mandat de gestion, soit dans le parc public. L’AIS Nouvelle Aquitaine, l’AIS Bretagne Loire, l’AIS Vienne, l’AIS Normandie, l’AIS Appuis et SOLIHA Provence se sont mobilisées.

Ces opérateurs sont France Terre d’asile, Groupe SOS, France Horizon et Viltaïs, soit :

  • 16 logements pour France Horizon
  • 51 logements pour FTDA
  • 13 logements pour le groupe SOS
  • 13 logements pour Viltaïs

La moitié des logements a été captée dans des grandes villes. Les villes de Marseille, Mulhouse, Caen, Rouen, Nantes et Poitiers ont été particulièrement mobilisées. Le reste des logements a été capté en zone métropolitaine : Orvault, Saint Herblain, Blaye, Libourne, Reze, Vitrolles, Martigues, etc. Une dizaine de logements a été captée dans des communes de moins de 1 000 habitants.

Ces logements sont pour une très large majorité dans grandes typologies, T4 et T5 et les familles accueillies forment en majorité des ménages de 4 à 5 personnes pouvant aller jusqu’à 10 personnes.

 

Une vaste campagne de communication en octobre 2018 pour mobiliser le parc privé en entrant en contact avec des propriétaires privés, afin de faire connaître les dispositifs d’intermédiation locative.
Une campagne radio a été diffusée fin 2018 sur les ondes France Inter et France Bleue avec une cible de plus 1 000 000 d’auditeurs. Elle a également généré près de 100 000 vues sur les réseaux sociaux et plus de 200 appels de propriétaires privés, intéressés par la démarche SOLIHA, sur la semaine.

Plus qu’un opérateur de la gestion locative, SOLIHA opérateur social national.
SOLIHA rassemble 450 collaborateurs autour du métier de l’accompagnement social.
Le Agences Immobilières Sociales (AIS), un rôle pertinent. Les compétences pointues des AIS ont été mobilisées pour capter du logement pour les personnes réinstallés.
L’accueil des 800 personnes souligne l’engagement important des équipes, fortement mobilisées.