27-Juin-2019 -

SOLIHA passe le cap des 30 000 logements gérés et s’inscrit comme un acteur majeur du Logement d’abord !

Le Mouvement SOLIHA est pleinement engagé dans les politiques publiques aux côtés de l’État et des collectivités afin de répondre à une demande toujours plus criante en logement abordable.

SOLIHA développe une offre locative sociale dans le parc privé pour apporter des solutions de logement complémentaires au parc public et permettre ainsi à des personnes en difficulté d’accéder à un logement pérenne.

2018, plus que les années précédentes, a permis au Mouvement SOLIHA de s’engager pleinement dans la politique du Logement d’abord. Ce dispositif cherche à changer de regard sur les modalités de prises en charge d’accès au logement des personnes en difficulté pour favoriser le plus rapidement et le plus directement l’entrée dans un logement pérenne et autonome.

Face à des besoins croissants, SOLIHA se mobilise pour répondre à chaque situation. Les chantiers sont multiples :

  • Programme de réinstallation des familles réfugiées,
  • Un Chez soi d’abord,
  • Plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme,
  • Plan de relogement des ménages sinistrés de Marseille,
  • Plateforme nationale de mobilité des réfugiés.

Les derniers chiffres clés du Mouvement traduisent bien cette forte mobilisation et sont en nette augmentation par rapport à l’année passée.

 Au 31 décembre 2018, le Mouvement SOLIHA, à travers ses 47 associations pratiquant la gestion locative sociale, gérait 32 390 logements :

  • 9 500 logements dont SOLIHA est propriétaire
  • 20 290 logements gérés pour le compte de tiers (soit une augmentation de 45 % par rapport à 2017)

– dont 13 505 en mandats de gestion

– dont 6 785 en location/sous-location

  • 2 600 logements ou places en structure collective (résidences sociales, pensions de familles, centres d’hébergement d’urgence, etc.)

En majorité, les locataires du parc SOLIHA sont des jeunes ménages, personnes seules ou familles monoparentales. 40 % d’entre eux sont dans une situation de précarité vis-à-vis de l’emploi : demandeurs d’emploi ou dans un emploi précaire.

Ces ménages sont orientés vers SOLIHA par le SIAO, les travailleurs sociaux de secteur ou encore par les collectivités dans le cadre de leur politique publique d’accès au logement des personnes défavorisées.  Par ailleurs, une large part d’entre eux, est constituée de personnes sortant de structures collectives (40 %). Les situations de logement inadapté, comme le surpeuplement, un effort financier excessif, etc. (21 %) et d’hébergement chez un tiers (15 %) sont également fortement représentées.  Ces situations illustrent des parcours de vie et de logement souvent très chaotiques.

Les associations SOLIHA s’adaptent à chaque territoire et agissent aux côtés des communes et des collectivités afin de répondre à la demande locative sociale. Le Mouvement va étendre sa couverture territoriale pour apporter encore plus de solutions au mal-logement, dans tous les départements.

Cet article fait partie de SOLIHA News #7
Vous n’êtes pas encore inscrit ?
Inscription en ligne en cliquant ici
Consulter SOLIHA News #7 : bit.ly/SOLIHAnews7

Pour plus d’information, prenez contact avec un conseiller SOLIHA au 0 801 01 02 03 (service et appel gratuits) ou contacter l’association SOLIHA la plus proche de chez vous en cliquant ici