SOLIHA, 1er acteur de la lutte contre la précarité énergétique

12-Juin-2018 -

Assemblée générale et Rencontre de la Fédération SOLIHA 2018

Le mercredi 6 juin 2018 s’est tenue à Paris l’Assemblée générale et la Rencontre annuelle de la Fédération SOLIHA.
Plus de 240 personnes ont été accueillies lors de cette journée exceptionnelle.

Un rebond d’activités du réseau de bon augure

Le rapport d’activité a été présenté par l’équipe fédérale, en présence des partenaires externes, accueillis à cette occasion.

Côté chiffres clés du Mouvement SOLIHA, on note :

– Une augmentation de 11% du nombre de salariés, nous sommes aujourd’hui 2 770.

– Une augmentation du chiffre d’affaires de 9 %, celui-ci s’établissant à 197 M€.

Cela se traduit par une activité en forte hausse, notamment, dans les domaines de la lutte contre la précarité énergétique et le Logement d’abord :

– L’accompagnement de 28 620 ménages modestes et très modestes dans leur projet de lutte contre la précarité énergétique, dans le cadre du programme Habiter Mieux, soit plus 15 % par rapport à 2016.

– L’augmentation de 6 % du nombre de logements sociaux et très sociaux gérés par SOLIHA, portant ce parc à 24 430 logements

 

SOLIHA, 1er acteur de la lutte contre la précarité énergétique

Deux focus ont portés sur :

  • Le plan climat et l’ensemble des actions conduites, et à venir, par le réseau SOLIHA et sa Fédération pour contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan, notamment, dans le cadre du programme Habiter Mieux.

En ayant rénové, depuis 2011, 150 000 logements dans le cadre du programme Habiter Mieux, le Mouvement SOLIHA est le premier acteur de la lutte contre la précarité énergétique. Il entend le rester à l’avenir via les 75 000 logements à rénover chaque année dans le cadre du programme Habiter Mieux, voire dans le cadre des 75 000 autres logements à rénover avec les autres leviers (CEE, CITE, Eco Ptz Habiter Mieux).

Pour ce faire, un plan global est mis en place avec :

1. La mise au point des formules d’accompagnement « Sérénité » et « Agilité »

2. Des modules de formation régionaux gratuits pour nos équipes, pour améliorer l’ingénierie financière et nos relations clients

3. Une campagne de communication, avec :

– Un plan médias (campagne radios nationales, visibilité des sites Internet : SOLIHA.fr et SOLIHA Eco Rénov, réseaux sociaux)

– Une semaine de mobilisation nationale SOLIHA sur la rénovation énergétique en septembre/octobre 2018

– Un kit com’ SOLIHA (stand mobile)

– Un plan d’action : « Pour un accueil de qualité SOLIHA »

4. De nouvelles alliances pour multiplier les passages à l’acte

– Avec le Groupe Effy 1er plateforme digitale de conseil en efficacité énergétique :
– Transformer les flux de demandeurs vers Effy et vers SOLIHA en rénovation thermique : apporter des réponses positives aux ménages, optimiser les aides, sécuriser les travaux
– 3 régions tests avant un déploiement national (IDF, Normandie et Bretagne)

– Avec la Banque Postale et le Crédit Agricole pour préfinancer et boucler les plans de financement avec l’Eco PTZ Habiter Mieux (début 2019)

 

SOLIHA, Service social d’intérêt général (SSIG)

La Fédération SOLIHA a mis à jour ce guide relatif aux services sociaux d’intérêt général (SSIG).

Ce document a pour objectif de rappeler la nature juridique des associations du Mouvement SOLIHA aux services juridiques des collectivités territoriales (Régions, Départements, Communes, Etablissements publics de coopération intercommunale… ). Il réaffirme l’institutionnalisation des activités réalisées en faveur des personnes défavorisées dans le domaine du service social relatif au logement social.

Brahim Abdellati, Thomas Bachelet, Christian Nicol, Xavier de Lannoy et Michel Pelenc – Fédération SOLIHA

 

L’Agence partenaire du Mouvement SOLIHA dans la lutte contre la précarité énergétique et la revitalisation des cœurs de ville

Dans le prolongement de cette présentation, Valérie Mancret-Taylor, Directrice générale de l’Anah a rappelé le « lien historique entre le Mouvement et l’Anah » avant d’intervenir sur les priorités de l’Agence et partager avec le Mouvement ses préoccupations sur plusieurs sujets.

Xavier de Lannoy, Président de la Fédération SOLIHA et Valérie Mancret-Taylor, Directrice générale de l’Anah

 

Deux axes prioritaires de l’Agence ont été présentés :

– La lutte contre les fractures sociales et territoriales à travers un certain nombre de programme portés par le gouvernement, notamment le programme Cœur de ville, le Programme Logement d’abord dans lequel l’Anah est engagée auprès des propriétaires bailleurs qui proposent des loyers très sociaux, le Programme en faveur du redressement des copropriété en difficultés et des copropriétés qui se fragilisent qui sera dévoilé au courant de l’été.

– La lutte contre la précarité énergétique avec l’ambition de doubler les objectifs du programme Habiter Mieux avant fin 2018. Si l’Agence note une courbe des ménages concernés qui se redressent de façon positive (+ 22% de dossiers engagés à fin Mai 2018 par rapport à 2017), Mme Mancret Taylor souligne fortement l’impératif de relever collectivement l’enjeu du programme Habiter Mieux et d’en partager les risques. Deux autres enjeux d’importance ont par ailleurs été rappelés : le passage au tout digital et ses implications d’une part et, d’autre part, la démarche partenariale engagée par l’Agence qui devrait se concrétiser le 19 juin prochain par la signature d’une charte en faveur de la lutte contre la précarité énergétique avec l’ensemble des partenaires de l’Anah, dont SOLIHA. Elle estime que toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour relever le défi de la précarité énergétique.

En conclusion, elle a partagé « une bonne nouvelle » avec les membres du Mouvement SOLIHA en précisant que grâce à l’action de la Fédération, la question litigieuse concernant la redirection systématique de tous les ménages vers les PRIS serait réglée probablement avant septembre.

 

Les 6 propositions du Mouvement SOLIHA pour une politique de l’habitat privé solidaire

Christian Nicol, Président délégué a présenté la motion de politique générale pour que chacun ait accès à des conditions d’habitat dignes, articulé en 6 points :

– Permettre aux locataires du parc résidentiel privé de ne plus souffrir de la précarité énergétique et accélérer la rénovation énergétique des copropriétés
– Revenir sur la suppression de l’APL et de l’AL accession et par contre coup de l’APL et de l’AL travaux
– Permettre un accès rapide au logement pour tous
– Promouvoir l’investissement à vocation sociale dans les centres bourgs et villes moyennes
– Permettre aux personnes âgées et handicapées de mieux vivre dans leur logement
– Répondre aux besoins habitat des ultramarins.

Christian Nicol, Président délégué de la Fédération SOLIHA

Le logement d’abord

La Rencontre de l’après-midi avait pour thème le Logement d’abord. En introduction, Michel Bonetti a présenté le rapport du Comité d’orientation fédéral sur l’utilité sociale.

Deux table rondes, animées par le journaliste et réalisateur Édouard Zambeaux et réunissant délégués interministériels, associations SOLIHA, partenaires et bénéficiaires, ont permis d’illustrer très concrètement la mise en œuvre de la politique du Logement d’abord par le Mouvement SOLIHA.

La première, sur le thème « promouvoir une politique du logement d’abord » a valorisé les missions d’accompagnement SOLIHA auprès des collectivités locales pour développer une offre locative à bas coûts en activant un ensemble de leviers adaptés aux différentes situations des ménages : mobilisation du parc privé à des fins sociales, dispositif de location sous-location, production de logements d’insertion, pensions de familles.

Edouard Zambeaux, journaliste, Sylvain Mathieu, Dihal, Eric Tournet, Directeur de SOLIHA Centre Val-de-Loire, Eric Moinard et Frédéeric Borne deux résidents de la Pension de famille du Hameau Saint-Michel à Tours

 

La seconde, portant sur l’accueil des réinstallés, a permis de mieux connaître le dispositif actuellement déployé au niveau européen pour accueillir les Syriens qui vivent depuis des mois, voire plus, dans des camps de réfugiés, notamment en Turquie. L’exemple du partenariat entre France terre d’asile et SOLIHA Provence a montré l’intérêt d’un accompagnement global du ménage qui dès son arrivée est logé et entouré de l’ensemble des services nécessaires (alphabétisation, soins, scolarité, etc.) de façon à ce que très vite il puisse être intégré et devenir autonome.

 

Edouard Zambeaux, journaliste, Jean-Jacques Haffreingue, Directeur de SOLIHA Provence, Alain Régnier, délégué interministériel à l’accueil et à l’intégration des réfugiés, Fathia Mlati, Directrice de l’intégration, France terre d’asile et Christine Charnay-Heitzler, Cheffe de projet développement et innovation sociale, SOLIHA Provence

 

En conclusion de cette journée, le Président de Lannoy a présenté son rapport moral et d’orientation dans lequel il a d’abord souhaité

« dresser premier constat du chemin parcouru depuis deux ans (…) pour mieux mettre en perspective les orientations que nous nous sommes données pour l’avenir. »

Il a rappelé notamment le travail réalisé dans le cadre des différentes instances mises en place : les comité stratégiques métiers et des commissions transversales, chacune présidée par un membre du conseil d’administration fédéral et le comité de direction territorial.

Il a également tenu à féliciter et à remercier l’équipe fédérale pour la qualité du travail fourni, et l’ensemble du réseau qui contribue au quotidien

« au déploiement sur les territoires de l’offre de services de notre Mouvement » à travers ses 5 métiers et a souligné le rôle fondamental des bénévoles qui porte « notre capacité de propositions, d’alerte, et de plaidoyer [qui] est pour nous essentielle ».

Il a ensuite souligné le rôle actif de la Fédération, dans un contexte très mouvant sur le plan politique, en soulignant les différentes prises de positions de la Fédération, seule ou dans le cadre de collectifs – contributions et propositions dans le cadre de la préparation de la loi Elan, contribution à l’élaboration de la politique du Logement d’abord, plaidoyer contre la suppression de l’APL et de l’AL en accession sociale et par contre coup de l’AL travaux.

Sur le plan économique et social, il a précisé l’engagement du Mouvement sur la rénovation énergétique, la précarité énergétique, l’adaptation des logements, les cœurs de ville tout en rappelant que « les budgets de la puissance publique sont plus contraints ». Ce qui caractérise le plus le Mouvement selon le Président c’est sa « capacité d’adaptation en permanence à l’évolution de son environnement », tout en restant « fidèle à notre raison d’être, et capable d’agilité pour répondre à des nouveaux besoins »

Sur le plan de la politique dans les Outre-mer, rappelant que la

« situation du logement dans ces départements est particulièrement préoccupante » le Président souhaite « que les politiques de l’habitat en Outre-mer et leur mise en œuvre soient profondément revues et envisagées de façon spécifique, en faisant en sorte que les ultramarins aient accès aux mêmes conditions d’habitat que les métropolitains. »

En termes de perspectives, M. de Lannoy à présenter 3 axes de développement :

– Le renforcement de notre utilité sociale afin de réaffirmer le sens de notre action
– Un nouveau projet stratégique pour construire une vision partagée de notre avenir
– L’identification des modèles économiques des Unions territoriales, un levier pour notre développement

 

Retrouvez les photos de la journée du 6 juin : 

– Assemblée Générale : http://www.dagency.fr/soliha-ag-2018
– Rencontre – logement d’abord : http://www.dagency.fr/solliha-rencontre-2018

En savoir plus
– Rapport d’activité 2016
– Chiffres clés du Mouvement SOLIHA 2017
SOLIHA, Service social d’intérêt général
Communiqué de presse : SOLIHA enregistre un rebond d’activités en 2017 et accentue son rôle dans le domaine du Logement d’abord.

Contact
Fédération SOLIHA : Naziha Nhari – Coordinatrice communication – n.nhari@soliha.fr

Crédits photos : David Monfort